Pourquoi et comment jouer de la guitare debout – Tout ce qu’il faut savoir

Partager :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on RedditShare on Google+

L’IMPORTANCE DE JOUER DE LA GUITARE DEBOUT

Cela fait maintenant un moment que vous avez commencé à faire de la guitare. Jusqu’ici, vous étiez probablement confortablement installé sur votre chaise derrière votre ordinateur. Avez-vous déjà essayé de jouer debout ? Si oui, c’est très bien. Si non, faites-le maintenant. Prenez quelques minutes pour installer votre sangle, levez-vous et jouez des riffs que vous connaissez déjà (il n’y a même pas besoin de brancher la guitare). Tout se passe bien ? Malheureusement, j’en doute.

Pourquoi n’arrivez-vous maintenant plus à jouer aussi bien qu’avant ? Tout simplement parce que les repères auxquels vous étiez habitués ont changé (et d’ailleurs, il est très important de voir les choses que l’on pense connaître avec un nouveau regard).

À commencer par ces gros points (ou autres formes en fonction de votre guitare) situés aux frettes 3, 5, 7, 9, 12, etc. Vous ne les voyez plus comme avant. C’est pour cette raison que ces références sont aussi visibles au-dessus du manche. Lorsque vous baisserez les yeux sur votre guitare en position debout, ils vous aideront à vous repérer.

Ensuite, il est possible que vous n’ayez pas encore adopté une position qui vous convient (nous verrons comment plus bas).

Et dernièrement, vous n’en avez tout simplement pas l’habitude. C’est comme tout, cela se travaille.

Voyons maintenant pourquoi il est important de jouer de la guitare debout…

EXPRIMEZ-VOUS

Il est temps de réellement vous exprimer. Jouer debout est la posture à adopter si vous comptez réaliser une performance devant une audience (sauf si vous jouez dans un contexte de musique classique ou si vous voulez faire comme Dave Grohl).

Vous devez sûrement connaître le guitariste Steve Vai. Si ce n’est pas le cas, je vous conseille d’aller courir écouter sa discographie, en commençant par le classique Passion & Warfare. Sa musique est immensément riche, intense, folle, libératrice, et ajoutez-ici-un-adjectif-de-votre-choix. La première fois que vous l’écouterez vous allez vous prendre une grosse claque (désolé d’être si imagé mais il va faire l’amour à vos oreilles) !

Et ça, c’est sans parler de ses performances scéniques ! Prenez par exemple le concert Where The Wild Things Are (partie 1 et partie 2). Vai ne fait qu’un avec son instrument et sa présence scénique est incroyable (les autres musiciens sont aussi très très bons). J’ai ressenti énormément d’émotions lorsque j’ai regardé ce live pour la première fois. Je n’avais jamais vu une telle performance musicale. Je me sentais en communion avec une force divine. Réservez-vous donc un moment pour visionner ce concert en bonnes conditions et voyez comment vous vous sentez.

Enfin, l’année dernière, j’ai eu la chance de voir l’artiste et son groupe se produire au Trianon à Paris à l’occasion du 25e anniversaire de la sortie du fameux Passion & Warfare. Debout au 2e rang, j’ai parfaitement pu observer tous les musiciens. Ce fut facilement un des meilleurs moments de ma vie. Le groupe a réussi à me transcender. J’étais ailleurs, ils ont réussi à arrêter le temps et l’espace. En guise de souvenir, j’ai su attraper en vol un jeu de cordes dédicacé par l’excellent bassiste Philip Bynoe.

En résumé : il ne suffit pas de jouer de la guitare, lorsque vous saurez capable de pleinement vous exprimer sur scène, vous élèverez votre musique à un tout autre niveau. Bien sûr, avant d’en arriver là la route sera longue et il va falloir bosser.

TROUVEZ LA POSTURE ET LE STYLE QUI VOUS CORRESPONDENT

Il existe différentes façons de porter sa guitare, en voici quelques exemples :

La position haute :

Tosin Abasi

Tosin Abasi, le guitariste du groupe Animals As Leaders.

Voici la position la plus confortable. Le corps de la guitare bien fixé contre votre poitrine, vous aurez l’impression de jouer assis mais en position debout.

Avantage :

– Cette position vous garantie une liberté de jeu absolue, vous n’aurez aucune difficulté pour accéder à toutes les parties du manche (en particulier, l’accès aux aigus sera très aisé).

Inconvénients :

– En fonction  de la taille de vos bras, vous vous retrouverez avec le coude plus ou moins plié. A vous de voir si vous êtes à l’aise comme ça, sinon il faudra ajuster la hauteur.

– Il s’agit de la position la moins  « esthétique » qui fait le moins « rockeur ».

La position basse :

Billie Joe Armstrong

Billie Joe Armstrong, le guitariste chanteur de Green Day.

Avantage :

– Vous allez avoir la classe ! Il s’agit de loin de la meilleure position pour plaire aux filles !

Inconvénients :

– Votre accès aux différentes frettes sera réduit. Si votre jeu se compose majoritairement d’accords de puissance (ou power chords en anglais) et que vous n’avez pas besoin d’aller plus loin que la 12e frette, alors peut-être que cette position ne limitera pas votre jeu.

– En revanche, si vous avez besoin d’avoir accès à la seconde partie du manche ou aux cordes aigues, vous allez devoir compenser avec votre corps en prenant des positions pas très naturelles.

– Attention à ne pas vous faire mal au poignet !

La position intermédiaire :

Guthrie Govan

Guthrie Govan sur scène.

Voici finalement le compromis entre les deux positions précédentes. Vous aurez globalement un bon accès au manche tout en gardant la classe.

Personnellement, lorsque je joue, je tiens ma guitare entre les niveaux « haut » et « intermédiaire ». C’est comme ça que je suis à l’aise, mais tout le monde évolue, il y a plusieurs années j’aimais porter ma guitare plus bas.

Deux positions que je ne vous recommande pas :

Dillinger Escape Plan

Dillinger Escape Plan, un groupe aux performances intenses.

 

Airbourne

Joel O’Keeffe, guitariste du groupe Airbourne, a pour habitude d’escalade les structures de la scène au milieu de ses concerts pour y effectuer un solo endiablé.

Mais bon après tout pourquoi pas, si vous n’avez pas le vertige…

LE POINT SUR LES ACCESSOIRES (TRÈS IMPORTANT)

Les Strap locks :

« C’est quoi ce machin ? », me direz vous. Et bien, je vais vous le dire simplement, il s’agit d’un système de fixation indispensable qui sauvera la vie à vos guitares ! Ça permettra à votre instrument de ne plus chuter lorsque vous jouerez en position debout (ça m’est déjà arrivé et croyez-moi que je l’ai regretté…). Grâce à ce « verrou », la sangle ne se détachera plus des attaches de votre guitare.

Je le répète, cet accessoire est indispensable ! Il est en plus très facile à installer.

Le prix pourra peut-être vous paraître élevé (entre 10 et 20€ pour une fixation de bonne qualité) mais croyez-moi, cela vaut la peine d’équiper vos guitares. Mieux vaut dépenser une dizaine d’euros pour quelques bouts de métal plutôt que d’avoir les boules après avoir fait tomber sa guitare (la mienne est tombée sur un rebord de meuble et elle n’a pas aimé ça…).

Voici personnellement la référence que j’utilise.

Les sangles :

Voici aussi un accessoire à ne pas négliger pour votre confort à long terme.

Au début, il est normal de ne pas vouloir dépenser trop d’argent juste pour pouvoir poser la guitare sur vos épaules. Je le conçois très bien. Mais ensuite, si vous commencez à jouer un certain temps debout avec une sangle d’entrée de gamme, vous vous rendrez compte que cela n’est pas confortable du tout (la mienne me cisaillait l’épaule !).

Prenez donc le temps de choisir une sangle avec un design qui vous plaît, oui, mais surtout longue pour pouvoir porter votre guitare basse si vous le souhaitez, large pour mieux répartir le poids et ne pas vous faire mal à l’épaule, et au matériau agréable à porter.

Je vous conseille d’aller faire un tour chez la marque Mono.

UN CONSEIL D’UNE GRANDE UTILITÉ

Vous êtes-vous déjà demandé si vous branchiez correctement votre guitare (oui oui, c’est possible de mal le faire) ?

Je vais partager avec vous une technique qui vous permettra dès à présent de ne plus débrancher de façon barbare votre guitare si vous marchez sur votre câble.

Levez-vous et passez normalement votre guitare autour de vos épaules. Maintenant, au lieu de directement la brancher, passez par derrière le jack dans l’espace entre votre corps et l’instrument et maintenant vous pouvez mettre le câble dans la sortie tout en laissant un peu mou.

Jouer debout en toute sécurité.

Vous pouvez ainsi jouer debout en tout sécurité.

Et voilà ! En plus de ne plus faire un bruit de dingue si vous débranchez la guitare avec l’ampli allumé, cela vous permettra aussi de mieux prendre soin de vos jacks et de la sortie de vos guitares.

QUELQUE CHOSE À GARDER EN TÊTE…

Ne vous faites pas mal !

Vous ne remarquerez très certainement pas de douleur en ne jouant de la guitare que quelques minutes. Mais si vous comptez prendre votre pratique de l’instrument au sérieux, vous allez en passer des heures avec cette six-cordes enlacée autour de vous (n’en déplaise à votre femme ou votre copine), et croyez-moi, vous ne voulez pas en pâtir. Prenez donc le temps de trouver la posture qui vous convient. Celle qui vous permet de vous exprimer pleinement sans vous faire mal.

Il est d’ailleurs très important d’adopter une bonne posture quelle que soit l’activité que vous effectuez. Très nombreux sont ceux qui ne sont pas conscients de leurs mauvaises habitudes. Un mauvais mouvement ne vous fera certainement pas grand chose, mais répétez ce geste chaque jour pendant des semaines, des mois ou voire des années (j’espère que vous comptez faire de la guitare pendant toute votre vie, n’est-ce pas ?), et là, les conséquences peuvent être désastreuses. Alors faites attention à vous !

ET ENFIN, POUR TERMINER

Prenez l’habitude de travailler debout. Car si un jour vous commencé à faire de la scène, vous aurez beau avoir un excellent niveau, vous retiendrez l’attention de beaucoup de moins de monde si vous resté figé dans votre coin en regardant constamment votre manche. Il faut lever la tête, interagir avec votre public et prendre possession de la scène. Ce n’est pas facile, je sais, alors commencez dès maintenant à vous entraîner chez vous ! Je vous conseille, lorsque vous êtes en train d’apprendre de nouvelles choses, de le faire assis, et une fois que vous les maîtrisez, essayez de rejouez ces parties debout. Une fois que vous êtes à l’aise, essayez de bouger un peu, puis de jouer en regardant le moins possible votre manche en imaginant une audience devant vous.

Bon courage, amusez-vous bien et ne lâchez rien !

VOUS AVEZ DES QUESTIONS ?

N’hésitez pas à laisser un commentaire ou à me contacter par e-mail et je me ferai un plaisir de vous aider !

Ce contenu vous a plu ?

Soyez prévenu dès la sortie des prochains articles et accédez à des ressources exclusives gratuites.

Merci ! Attendez-vous à recevoir de super nouvelles prochainement !

Désolé, il y a eu un problème.

Partager :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on RedditShare on Google+

Related Posts

Laisser un commentaire

E-book Gratuit | "Les 10 Habitudes qui vous empêchent de progresser à la guitare"

x